La naturopathie – expliquée en 12 points

La naturopathie

Qu’est-ce que la naturopathie ?

Introduction

Qu’est-ce que la naturopathie ?  Est-elle reconnue ? Quel est son but ? Beaucoup de questions se posent, c’est une médecine qui prend de plus en plus de l’ampleur, plongeons dans cette médecine naturelle.

Définition de Larousse

Selon Larousse médical (édition 2007) :

« la Naturopathie est un ensemble de pratiques visant à aider l’organisme à guérir de lui-même, par des moyens exclusivement naturels. Elle repose sur une théorie selon laquelle la force vitale de l’organisme permet à celui-ci de défendre et de guérir spontanément. Elle consiste donc à renforcer les réactions de défense de l’organisme par diverses mesures d’hygiène (diététique, jeûne, musculation, relaxation, massages, thermalisme, thalassothérapie, etc.) aidées par les seuls agents naturels (plantes, eaux, soleil, air pur, etc.), un traitement médical ne devant intervenir qu’en cas d’urgence. »

Le but de la naturopathie

La naturopathie

Sa mission est de prévenir et d’apporter la meilleure santé possible. Avec des moyens naturels et biologiques pour renforcer les défenses immunitaires de l’organisme. Tout ça, en s’appuyant sur les points forts afin de contrebalancer les faiblesses, plutôt qu’à éliminer les symptômes ou à attaquer directement des agents pathogènes, afin de rétablir les capacités d’auto-guérison. Par conséquent, elle évite les médicaments et les interventions chirurgicales dans la mesure du possible. Il rentre dans une démarche holistique et prend en compte l’individu. Il se demande “Comment la maladie s’est installée” ? C’est ce que se dit les practiciens en naturopathie afin de  pour comprendre et soigner les patients. Il s’agit donc de trouver les origines des pathologies.

C’est une médecine traditionnelle ancestrale, au même titre que la médecine chinoise ou l’Ayurveda.

La naturopathie est une véritable combiné de plusieurs disciplines. Par exemple l’ostéopathie, la diététique, la phytothérapie, l’hydrothérapie, l’aromathérapie, l’iridologie, la réflexologie et les médecines chinoises ayurvédiques.

La naturopathie

Une médecine naturelle

Le mot naturopathie (de “nature” et de “path”, “sentier” en anglais) est inventé par John Scheel en 1885. Il signifie la “voie de la nature“. Mais elle va bien plus loin que cette définition: Elle défend le capital santé en ayant une bonne hygiène de vie. 

C ‘est une façon de vivre qui repose sur l’art de rester en bonne santé avec des techniques naturelles.

Cette méthode de médecine est la plus vieille médecine douce occidentale. Elle tente de s’imposer dans le paysage des médecines non conventionnelles. Elle a pour valeur le vitalisme ( la puissance naturelle propre à la vie appelée “Force vitale”) et le principe de l’humorisme, qui veut dire l’équilibre des humeurs biologiques.  C’es aussi une philosophie, un art de vivre et une science. Cette méthode est de plus en plus utilisé dans le monde.

La naturopathie est-elle reconnue ?

Oui, et depuis 29 mai 1997 par le parlement européen à l’occasion de la résolution européenne en la reconnaîssant la naturopathie comme une médecine non conventionnelle. L’OMS l’a reconnue enà la Conférence d’ Alma Ata de 1978 comme une pratique de médecine traditionnelle.

oms naturopathie

De même pour l’Unesco, qui la considère  aussi comme une médecine traditionnelle, tandis qu’elle est enregistrée officiellement par le Bureau International du Travail (B.I.T), sous l’égide de l’ONU, depuis 1968.

Malgré la reconnaissance de la part d’organismes officiels, la naturopathie n’est pas reconnue pleinement. En Europe la majorité des pays européens la reconnaît comme étant une médecine non conventionnelle, mais dans peu d’entre eux la pratique de cette médecine est légalement réglementée.

Les pays francophones

En France, le métier de naturopathe est reconnue sans pour autant être considée comme une profession médicale et ni encadrée par le code de la santé publique (CSP). Il n’en reste pas moins que la pratique de la naturopathie est libre à condition de respecter l’article L4161-1 du code de la santé publique. Néanmoins, le minisètre reconnaît que certaines techniques de soins sont efficaces contre des symptômes. La Belgique est dans un cas similaire à la France

Mais dans certains pays, le titre de naturopathe n’est pas le même. C’est le cas de l’Allemange, du Royaume-Unis, la Suède, le Danemark, la Norvège, l’Irlande et le Pays-Bas. Mais la plupart de ces pays ont une règle en commun c’est la non-usurpation du titre de « docteur en médecine » . En Australie, dans le Canada anglophone, en Afrique du Sud et dand 1″ états américains, le métier est pratiqué en toute légalité.

La Suisse compte plus de 2500 praticiens actuellement, dûe à la reconnaissance très avancé. Le Secrétariat d’État Suisse à la formation, à la recherche et à l’innovation, vient d’approuver l’examen professionnel supérieur pour les naturopathes, qui accorde un titre reconnu et protégé dans tout le pays. Elle est reconnue au niveau fédéral et un examen existe depuis le 28 avril 2015. Elle est reconnue au niveau fédéral et un examen existe depuis le 28 avril 2015.

Quant au Canada, dans cinq province canadiennes (la Colombie-Britannique, le Manitoba, la Nouvelle-Écosse, l’Ontario et la Saskatchewan)  elle reconnait davantge les médecines naturelles tout comme les pays anglo-saxons.

La médecine conventionnelle et la médecine non conventionnelle

Le 20 mars, la Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre) a publié une note présentant les explications du ministère de la Santé sur les « différences entre la médecine conventionnelle et les pratiques de soins non conventionnelles » telles qu’« ostéopathie, chiropraxie, méditation, hypnose, acupuncture, homéopathie, phytothérapie, réflexologie, naturopathie, aromathérapie, hypnothérapie, sophrologie, jeûne… ».

La note résume ainsi les différences :

La médecine conventionnelle

« La médecine conventionnelle est enseignée dans les facultés de médecine pour obtenir le diplôme et le titre de médecin, les études de médecine conduisant à l’obtention de diplômes de niveau national.

Cette médecine s’appuie sur des traitements ayant obtenu une validation scientifique soit par des essais cliniques, soit parce que ces traitements bénéficient d’un consensus professionnel fort acquis après plusieurs années avec l’accord et l’expérience de la majorité des professionnels de la discipline concernée. »

Les pratiques de soins non conventionnelles (PSNC)

« À l’exception de l’acupuncture, l’enseignement des PSNC ne permet pas la délivrance de diplômes nationaux même si certaines formations font l’objet de diplômes d’université (DU) ou de diplômes interuniversitaires (DIU) placés sous la seule responsabilité des universités qui les délivrent. Et, même dans ce cas-là, ces diplômes complémentaires ne donnent pas droit à eux seuls d’exercer une profession de santé.

Le ministère rappelle également que les PSNC ne s’appuient pas sur des études scientifiques ou cliniques montrant leurs modalités d’action, leurs effets, leur efficacité ou encore leur non dangerosité.

Et si certaines de ces pratiques ont effectivement une efficacité sur des symptômes, cette efficacité est insuffisamment ou non démontrée. Par ailleurs, lorsqu’elles sont utilisées pour traiter des maladies graves (cancers par exemple) ou en urgence à la place des traitements conventionnels reconnus, elles peuvent annihiler les chances d’amélioration ou de guérison des personnes malades. »

(Article provenant du site Psychomedia)

Les bienfaits de la naturopathie 

  1. Elle améliorer les symtôme le syndrome prémenstruel : Juste avec un changement du régime alimentaire.
  2. La perte de poids : Le patient va adopter une nouvelle hygiène de vie selon le bilan qui lui sera proposer par le naturopathe. Le bilan sera sera adapter selon l’individu.
  3. Renforcer le système immunitaire et lutter contre les allergies : La naturopathie permet avec certains remèdes naturels et des mesures diététiques de remettre en bon fonctionnement le système immunitaire puisqu’il peut-être la cause des allergies.
  4. Lutter contre l’arthrose : La réduction de la douleur peut être diminuer avec des plantes comme le gingembre ou les griffes du diables et aussi un changement du régime alimentaire.
  5. Aide à l’arrêt du tabac Le Kudzu est une plante qui calme les envies de tabac

De plus, elle permet de relacher les tensions physiques et émotionnelles, de favoriser l’auto-guérison, élimine les toxines, de régler les problèmes de fertilité que sa soit chez les hommes ou chez les femmes, les déséquilibres hormonaux, la fatigue chronique, optimise les performances au sport ou encore à apprendre à écouter sont corps.

La naturopathie améliorer considérablement notre qualité de vie !

Hippocrate

citation Hippocrates nutrition

citation hippocrate nutrition

Les origines de la naturopathie remonterait depuis la Grèce antique, il y a plus de 2500 ans. La façon d’approcher la maladie et de la soigner viendrait du célèbre Hippocrate qui est le fondateur de la médecine traditionnelle. Ses travaux repose sur comment faire guérir le corps avec des moyens naturels.

” Si quelqu’un désir la santé, il faut d’abord lui demander s’il est prêt  à supprimer  les causes de sa maladie. Alors, seuleument , il est possible de l’avoir. ” 

Une médecine holistique 

Ce n’est pas une médecine des maladies car elle est conforme à la physiologie humaine. Avec ces nombreux bienfaits elle fait le bonheur de ses patients. L’individu est inclut sur tous les plans de l’être. Car elle suppose que l’humain,  dans l’ «entièreté» qui le caractérisent, peut s’exprimer sur différents plans :

  • physique
  • énergétique
  • émotionnel
  • mental
  • spirituel
  • socioculturel
  • Et même planétaire (écologie)

Elle a une vision d’ensemble sur votre santé.

Le chemin pour une bonne santé se trouve parmi ces 4 lois, elles doivent être parfaitement équilibrés. Si cette équilibre est rompue à cause une mauvaise hygiène de vie, l’appartitions de maladies à plus de risques d’arriver.

  • L’hygiène des émonctoires
  • Alimentaire
  • Physique
  • Emotionnelle 

Les techniques de la naturopathie

Vous êtes ce vous vous mangez

  • De la bonne santé par l’alimentation
  • La pratique d’un exercice physique régulier
  • La gestion des émotions
  • L’utilisation des plantes
  • Huiles essentielles
  • Micro-nutriments
  • Des techniques respiratoires

Ses techniquess sont naturelles et proches de l’être humain. Elles préconisent à bien s’alimenter avec de la nourritures de qualités. Ces aliments doivent apporter de très bon micro-nutriments indispensable pour un être humain, telles que les fruits, les légumes et les céréales complètes.

L’utilisation de certaines plantes, comme par exemple le basilic qui prévient les maladies cardio-vasculaire ; le curcuma (turmeric) qui est un bon anti-cancéreux, anti-choléstérol et antioxydant ; et la lavande un puissant antidépresseur et bon anti-inflamatoire. Si on devait faire la liste de toutes les plantes en expliquant leurs nombreux bienfaits, il faudrait s’intérréssé à la lecture de certains livres. Voici 3 livres que j’ai soigneusement choisi.

 

Les huiles essentielles

Maintenant passons aux huiles essentielles, qui sont aussi très intéressantes. La vapeur d’eau venant de plantes aromatiques sont des extraits de liquide par dissimulation. Ils en existent des centaines, il y en à la lavande, à la menthe, à la rose, au romarin… La liste est longue. Elles présentent de nombreuses vertues, certaines agissent comme des anti-stress, lutte contre la nausée, agissent contre la migraine et l’anti-vieillissement, la liste est quant à elle aussi très longue. Le point fort des huiles essentielles, c’est qu’elle améliore votre bien-être et c’est ce qui vous rendra heureux tellement que leurs bienfaits sont puissants. Comment utiliser les huiles essentielles ? En diffusion avec un diffuseur d’huile essentielle, en massage ou par voir orale sur les conseils d’un thérapeute. Ci-dessous je vous propose un livre consacré aux huiles essentielles

Pour conclure

En dernière analyse, nous pouvons dire que la naturopathie contribue ainsi à l’amélioration de la santé en générale. Autrement dit, elle ne se substitue jamais à la médecine conventionnelle mais la complète. Elle en devient un parfait allié avec les autres pratiques sanitaires, médicales et/ou paramédicales.

En peu de mots la naturopathie a pour but de prévenir la maladie. De même que de notre conserver la santé et de la rendre plus forte à condition d’avoir un mode de vie plus sain.

Les huiles essentielles

Maintenant passons aux huiles essentielles, qui sont aussi très intéressantes. La vapeur d’eau venant de plantes aromatiques sont des extraits de liquide par dissimulation. Ils en existent des centaines, il y en à la lavande, à la menthe, à la rose, au romarin… La liste est longue. Elles présentent de nombreuses vertues, certaines agissent comme des anti-stress, lutte contre la nausée, agissent contre la migraine et l’anti-vieillissement, la liste est quant à elle aussi très longue. Le point fort des huiles essentielles, c’est qu’elle améliore votre bien-être et c’est ce qui vous rendra heureux tellement que leurs bienfaits sont puissants. Comment utiliser les huiles essentielles ? En diffusion avec un diffuseur d’huile essentielle, en massage ou par voir orale sur les conseils d’un thérapeute. Ci-dessous je vous propose un livre consacré aux huiles essentielles

Pour conclure

En dernière analyse, nous pouvons dire que la naturopathie contribue ainsi à l’amélioration de la santé en générale. Autrement dit, elle ne se substitue jamais à la médecine conventionnelle mais la complète. Elle en devient un parfait allié avec les autres pratiques sanitaires, médicales et/ou paramédicales.

En peu de mots la naturopathie a pour but de prévenir la maladie. De même que de notre conserver la santé et de la rendre plus forte à condition d’avoir un mode de vie plus sain.